Prothèses mammaires fabrication

Publié le Publié dans Chirurgie esthétique

Prothèses mammaires fabrication

Comment sont constituées mes prothèses mammaires ?

 

Prothèses mammaires fabrication comment ? Les  implants sont constitués d’une enveloppe en élastomère de silicone et d’un produit de remplissage. Aujourd’hui selon le fabricant on  peut avoir différents types de fabrication.

Le remplissage, que ce soit du gel et/ou du sérum physiologique, est introduit , on dit implants préremplis. Le fabricant les différents volumes qu’il propose sur son catalogue.

Lorsque le chirurgien remplit lui-même les prothèses avec du sérum physiologique, on parle d’implants gonflables. Il pourra plus ou moins modifier le volume de ces derniers au cours de l’opération.

Cette méthode est très prisée de nos jours, car elle donne une grande satisfaction aux patientes.

NOUVEAUX IMPLANTS PRÉREMPLIS DE GEL DE SILICONE

les prothèses préremplies de gel de silicone représentent une grande partie des implants utilisés en France et à l’étranger.

Posées depuis plus de 40 ans, ces prothèses ont fait leurs preuves à travers le temps. Elles sont véritablement appropriées pour ce type d’intervention du fait de leur résultat naturel. Au fil des ans, elles ont été améliorées et leurs défauts corrigés, notamment à la fin des années 1990. Désormais, en France, des normes drastiques régissent la fabrication et l’utilisation de toutes les prothèses : l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) doit les approuver et elles doivent être estampillées « CE » (marquage de la Communauté Européenne).

Ces implants sont constitués d’une enveloppe complètement imperméable, à la fois solide et élastique, contenant du gel de silicone souple. Elle est composée d’élastomère de silicone et peut être lisse ou rugueuse.

Des améliorations qui font la différence.

Les améliorations de la nouvelle génération d’implants, augmentant leur fiabilité, portent autant sur les enveloppes que sur le gel :

Les enveloppes sont désormais très résistantes à l’usure et évitent que le gel « transpire » vers l’extérieur (cause de coques), grâce à la solidité de leur paroi.

Les gels de silicone dits «cohésifs», ne se répandent pas si l’enveloppe vient à se rompre, car leur fluidité est moindre.

Parallèlement à ces progrès liés à la fiabilité, la diversité des nouvelles prothèses s’est accrue, offrant désormais un large choix dans les formes et donc la possibilité de répondre à chaque demande de manière personnalisée.

Des prothèses anatomiques en forme de goutte d’eau, de différentes hauteurs, largeurs et épaisseurs, sont venues concurrencer les habituels implants ronds.

Grâce à cette grande diversité de formes et de volumes, le choix des implants est optimum : il peut être réalisé quasiment sur mesure selon la silhouette et les attentes propres à chaque patiente.

 

L’hypoplasie des seins se définit par des seins dont le volume est insuffisant pour être en harmonie avec la silhouette de la patiente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *